Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
20 février 2002

ISRAEL IMPOSE UN BOUCLAGE GENERALISE A L’INTERIEUR DE LA CISJORDANIE

L’armée d’Israël (IDF, FDI) a annoncé mercredi une interdiction généralisée de circulation des Palestiniens à l’intérieur même de la plus grande partie de la Cisjordanie, après l’attaque qui a coûté la vie à 6 membres de ses forces d’élite.

Cette attaque d’un poste de contrôle de Tsahal à proximité de la ville palestinienne de Ramallah a elle-même été suivie, dans la nuit de mardi et mercredi, de très violentes représailles israéliennes, qui ont tué au moins 13 Palestiniens, selon un bilan provisoire annoncé mercredi dans la matinée.

« Suite à l’attaque meurtrière de mardi soir à l’ouest de Ramallah pendant laquelle six Israéliens ont été tués, l’armée a interdit aux Palestiniens de voyager sur les routes entre les villes palestiniennes de Ramallah, Kalkilia, Naplouse, Djénine et Tulkarem », a déclaré Tsahal, dans un communiqué diffusé mercredi matin.

L’attaque palestinienne, au cours de laquelle un commando a pu s’approcher d’un poste de contrôle et ouvrir le feu à l’arme automatique avant de prendre la fuite, constitue apparemment le principal succès militaire des commandos palestiniens depuis le début de la seconde Intifada à l’automne 2000, notent les observateurs.

Elle est intervenue alors que l’armée israélienne avait elle-même accentué ses bombardements au cours des 24 heures antérieures : au moins 16 Palestiniens, dont plusieurs répondant sans l’ombre d’une contestation à la définition de « civils », avaient ainsi été tués dans les 24 heures précédant l’attaque de Ramallah.

Au cours de leurs représailles dans la nuit de mardi à mercredi, les forces israéliennes ont franchi de nouveaux pas, s’attaquant en particulier directement aux bureaux de Yasser Arafat à Ramallah, où plusieurs membres de la garde très rapprochée du Président de l’Autorité Palestinienne ont été tués. Dans le même temps, le bureau du Premier Ministre israélien Ariel Sharon faisait savoir qu’il n’avait nullement reçu de « conseils » de modération militaire de la part des Etats-Unis.


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630