Accueil > Actualités

En librairie : « La guerre de l’ombre en Syrie », de Maxime Chaix

lundi 1er avril 2019

Saluons la parution, en librairie, du passionnant ouvrage « La guerre de l’ombre en Syrie, CIA, pétrodollars et Djihad », qui apporte des preuves irréfutables sur le rôle prépondérant d ‘une vaste coalition d’intérêts, des Etats-Unis à l’Arabie Saoudite en passant par la France, Israël, ou encore le Qatar et la Turquie, dans l’avènement de « l’Etat islamique en Irak et en Syrie » (Daech).

Les preuves qu’apporte l’auteur, le journaliste indépendant Maxime Chaix, sont irréfutables parce qu’elles émanent toutes de sources publiques, et qu’elles résultent pour partie d’aveux de ceux-là mêmes qui ont sciemment encouragé et armé les « djihadistes », sous couvert d’aide à de fantomatiques « rebelles modérés » en lutte contre le régime dictatorial de Bachar al Assad. Régime pour lequel Maxime Chaix ne manifeste au demeurant aucune indulgence, soit dit en passant.

Sous le nom de code « Timber Sycamore », la CIA états-unienne, elle-même financée en grande partie par l’Arabie Saoudite, a mené, de 2011 à 2017, une gigantesque offensive contre le régime syrien, fournissant aux adversaires de ce dernier, que ce soit la filiale locale d’al Qaeda ou Daech, des dizaines de milliers de tonnes d’armes et de munitions.

Pas moins de 15 milliards de dollars auraient été investis dans l’opération.

Les exactions de ces groupes, formés pour partie de volontaires étrangers, ont été largement médiatisées en Occident, a fortiori lorsque Daech a revendiqué des attentats contre la population civile, comme la tuerie du Bataclan à Paris en novembre 2015, par exemple.

Mais s’agissant des parrains de Daech, une omertà quasi généralisée a été de règle, l’ineffable BHL allant jusqu’à affirmer que c’est au contraire « Bachar qui a créé Daech », intox que Chaix n’a pas de mal à démonter.

Enfin, saluons aussi l’éditeur ErcikBonnier, qui ne se fera pas que des amis en publiant l’ouvrage.

En vente à la Librairie Résistances

(La Guerre de l’Ombre en Syrie, Maxime Chaix, 214 pages, 20 €)

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0