Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
19 avril 2017

Première victoire contre les mesures anti-BDS en voie d’adoption par la Suisse

Une des chambres du parlement suisse avait voté le 8 mars dernier une loi incitant le gouvernement suisse à priver de tout financement les ONG favorables à la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israel. Mais l’autre chambre vient de contester toute référence au BDS dans ce texte, nous informe Adri Nieuwhof.



Les militants suisses affichent les noms des centaines d’enfants de Gaza tués par les bombardements israéliens à l’été 2014.

Le texte, rédigé par le parti de droite "Parti du Peuple" et adopté par le conseil national, chambre basse du parlement suisse, demandait la suppression de toute subvention aux associations "impliquées dans des campagnes de racisme, antisémitisme, incitation à la haine et BDS".

Mais, la commission affaires étrangères du conseil des Etats, ou chambre haute du parlement suisse, vient de réclamer la suppression de toute référence à BDS et au Moyen-Orient dans ce texte, ce qui va être débattu en mai prochain.

En mars dernier, des Palestiniens s’étaient rassemblés devant la mission diplomatique suisse à Ramallah pour protester contre cette mesure.

Parmi les ONG qui devraient être blacklistées, selon le parti de droite "Parti du Peuple", se trouvent entre autres Badil, Addameer, Al-Haq, Al Mezan Center for Human Rights, Breaking the Silence, Adalah et Zochrot.

Et c’est à l’unanimité (12 voix sur 12) que la commission des affaires étrangères du parlement suisse vient de modifier le texte pour éliminer toute référence à BDS et son assimilation diffamatoire à de l’antisémitisme.

Le ministre suisse des affaires étrangères, Didier Burkhalter, vient de déclarer que les lois existant contre les discriminations racistes existent déjà et sont suffisantes, le mouvement BDS n’ayant rien à voir là-dedans.

Après les gouvernements irlandais, néerlandais et suédois, la Suisse refuse donc à son tour de criminaliser la campagne BDS, perçue à juste titre comme un outil pour défendre les droits fondamentaux du peuple palestinien."

Par Adri Nieuwhof

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8160