Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
9 mai 2017

A Paris, première journée des grévistes de la faim (album photos)

Geneviève, Mustapha, Fatma, Stéphane, Ginou, Olivia et Alain ont achevé mardi soir leur première journée de grève de la faim à laquelle ont assisté des milliers de passants, dont beaucoup ont témoigné de leur sympathie pour la lutte héroïque menée depuis maintenant plus de 3 semaines par 1.600 Palestiniens prisonniers de l’occupant israélien.

Le soleil était de la partie à la Fontaine des Innocents, dans le quartier central des Halles de la capitale, où une demi-douzaine de médias se sont déplacés pour couvrir cette initiative de solidarité. De très nombreux passants ont pris des photos, s’engageant à les diffuser sur les réseaux sociaux, notamment sur leurs pages Facebook, ce qui contribue à populariser l’événement.






D’autres encore ont été acheter des bouteilles d’eau pour les offrir à nos grévistes, qui continuent le jeûne, tandis que des volontaires se sont inscrits pour prendre prochainement le relais.









Il y a en effet urgence, tant les nouvelles en provenance des prisons israéliennes sont dramatiques.


Au 23ème jour de la grève, la brutalité du régime d’apartheid contre les prisonniers redouble de sauvagerie. Le Comité de lutte des prisonniers dénonce en particulier la volonté de tuer des autorités, qui aspergent les grévistes au jet d’eau tout en leur refusent l’eau potable, procèdent à des raids quotidiens dans les cellules avec des chiens d’attaque, et multiplient les transferts de « meneurs » d’une prison à l’autre. Le sadisme des bourreaux va jusqu’à infliger des amendes à ceux qui refusent les repas.

Le nombre de grévistes ayant de grandes difficultés à se tenir debout est en nette augmentation, mais la détermination des prisonniers à lutter pour leur droits et à affirmer leur dignité reste entière, ajoute le Comité.

Pour tenir, les prisonniers palestiniens ont besoin de savoir qu’au-dehors, la solidarité s’organise et s’amplifie. C’est pourquoi le Comité de lutte a appelé à une Journée Mondiale, jeudi 11 mai, en Palestine occupée et dans tous les pays.

A nous de répondre massivement à cet appel.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8510