Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
10 août 2017

Les Français qui participent au vol des terres et des maisons palestiniennnes

Des centaines de juifs originaires de France ont effectué mercredi après-midi une marche en direction de la maison Abou Rajab, à Hébron, pour affirmer leur soutien aux colons qui squattent depuis deux semaines cette demeure palestinienne au coeur de la vieille ville, dont l’accès est fermé aux Palestiniens.






La marche est partie depuis l’avant-post illégal des colons dans la rue des Martyrs (al-Shuhada), celle dont l’accès est interdit aux Palestiniens, et a défilé devant la maison Abou Rajab, avec force drapeaux israéliens, et sous la protection de l’armée d’occupation.

Les manifestants entendaient ainsi "confirmer leur contrôle" sur le bâtiment, en dépit du fait que même l’administration israélienne des territoires palestiniens occupés considère cette prise comme illégale.

De fait, après une première occupation des lieux par les colons en 2012, sous les applaudissements de Netanyahou, la famille palestinienne propriétaire avait porté l’affaire devant un tribunal israélien. Ce dernier avait considéré que les documents produits par les colons, et censés attester de la réalité d’un achat régulier du bâtiment, étaient frauduleux, et avait en conséquence ordonné l’expulsion des colons.

Une nouvelle bataille judiciaire est en cours ces jours-ci, à la suite d’un nouveau recours des Palestiniens spoliés, la Cour Suprême israélienne ayant sommé le gouvernement de clarifier sa position avant le 16 août. En attendant, les colons occupent les lieux et circulent aux alentours, en toute impunité, bien qu’on soit en "zone militaire fermée".

Selon les médias israéliens, la manifestation de mercredi regroupait principalement des colons d’origine française, et des soutiens au colonialisme israélien, venus de France pour l’occasion.

Israel soutient Daech, il est bien normal que la LDJ et consorts soutiennent les violations israéliennes du droit international et des droits de l’Homme, n’est-ce pas Monsieur Macron ?

Quelles sanctions, et quelles initiatives en matière de "déradicalisation" pour ces jeunes Français qui partent commettre des crimes en Palestine occupée ?

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8690