Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
10 septembre 2017

Cisjordanie : Israël détruit les écoles

Le ministre palestinien de l’Education, en présence de représentants de l’Union européenne, a inauguré samedi l’école de Jubbet al-Dhib (région de Bethléem), un mois après que l’établissement scolaire de ce village avait été démoli une première fois par l’armée israélienne.



A la veille de la rentrée scolaire, les forces d’occupation avaient alors saisi les cinq structures mobiles devant servir aux élèves.

Mais des employés du ministère, aidés par une cohorte de bénévoles, on reconstruit une nouvelle école, baptisée « Ecole du Défi n° 5 ».

La veille, l’armée d’occupation avait une nouvelle fois effectué un raid sur Jubbet al-Dhib, avec grenades assourdissantes, gaz lacrymogènes et tirs de balles recouvertes de caoutchouc, faisant craindre une nouvelle destruction, indique l’agence Ma’an.

C’est sans doute la présence de représentants de l’Union européenne à la cérémonie qui a prévenu ce nouveau crime de guerre.


Mais pour combien de temps ?

Le ciblage de l’école de Jubbet al-Dhib intervient après le vol, par l’armée d’occupation, des panneaux solaires alimentant l’école du village d’Abou Nouwar, et le démolition de l’école maternelle de Jabal a Baba.

Chacun de ces établissements est situé en zone dite « C » de la Cisjordanie occupée, c’est-à-dire une zone recouvrant 60% de ce territoire, où la fiction d’une quelconque autonomie palestinienne ne joue même pas : c’est Israël qui y a la haute main sur tous les aspects de la vie des Palestiniens.


En juillet dernier, les Nations-Unies ont souligné, dans un rapport, la brutalité du comportement de l’occupation israélienne en zone « C », constatant qu’il est virtuellement impossible, pour les Palestiniens, d’y obtenir des permis de construire, lesquels sont réservés aux colons juifs.

L’éducation des enfants palestiniens constitue de ce point de vue une cible de choix pour le gouvernement de Netanyahou (alias « cher Bibi » en langage Macron) : selon le Conseil Norvégien pour les Réfugiés, qui intervient en Palestine, pas moins de 55 écoles en Cisjordanie, dont une bonne partie ont été financées par des aides de l’Union européenne et autres donateurs étrangers, sont actuellement sous le coup d’ordres de démolition.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8640