Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
7 décembre 2017

Jérusalem : Le CRIF demande à Macron d’imiter Trump !

Alors qu’Emmanuel Macron a condamné la décision de Donald Trump, le président du Crif François Kalifat ose l’appeler à imiter le chef d’Etat américain et à nier le droit international !


Dans un article intitulé : "Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël : l’irresponsabilité du Crif", l’hebdomadaire Marianne dénonce le communiqué du Crif de ce jeudi.

"Dans le concert de critiques qui a accueilli la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, le Crif a apporté une voix discordante ce jeudi 7 décembre. Par le biais d’un communiqué, le Conseil représentatif des institutions juives a "salué la décision historique du Président américain Donald Trump".

Son président, François Kalifat, très offensif dans sa rhétorique, a jugé que le choix de Trump était "la meilleure des réponses aux tentatives de falsification historique menée inlassablement par les pays arabes et les palestiniens à l’Unesco et à l’ONU sur le statut de Jérusalem."

Le Crif est même allé encore plus loin, en indiquant au président de la République quelle politique étrangère il devait mener ; Emmanuel Macron est ainsi invité à "engager notre pays dans la même démarche courageuse", souligne Hadrien Mathoux dans Marianne.

Le droit international n’a jamais été le fort du CRIF, qui approuve ne permanence la colonisation et l’apartheid israéliens, traitant d’antisémite toute critique à cet égard. Va-t-il aller jusqu’à en faire autant avec Emmanuel Macron s’il n’obtempère pas ?

Emmanuel Macron a cédé à de nombreuses reprises à Israël comme au lobby israélien, en affirmant notamment que l’antisionisme était synonyme d’antisémitisme, ce qui montre d’une part que le président français ne doit pas vraiment connaître le sens du mot sionisme, et d’autre part qu’il ne perçoit pas le développement de l’antisémitisme que génèrent de tels propos aberrants.

Quand nous réclamons une séparation du CRIF et de l’Etat, c’est justement pour empêcher la confusion entre Juifs et politique israélienne, un amalgame très dangereux que fait en permanence le CRIF et l’ensemble du lobby israélien, en tentant de faire croire que tous les Juifs, qu’ils vivent en France, en Israël, ou dans le reste du monde approuvent les crimes de l’Etat d’israël.

Ce n’est bien heureusement pas le cas, et nous ne manquons pas d’exemples, qu’il s’agisse des courageux refuzniks israéliens qui préfèrent aller en prison plutôt que de servir dans leur armée d’occupation, ou encore des associations israéliennes de défense des droits de l’homme et des droits des Palestiniens comme B’Tselem, "Physicians for Human Rights" (Médecins israéliens pour les droits de l’Homme), "Rabbis for Human Rights", le "Comité Israélien contre la démolition des maisons palestiniennes" (l’ICAHD) ou encore le "Comité Israélien contre la Torture", pour ne citer qu’eux.

TOUS AU RASSEMBLEMENT CE SAMEDI 9 DÉCEMBRE

A 14 H PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

POUR ENVOYER UN AUTRE MESSAGE AU GOUVERNEMENT !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8690