Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
28 décembre 2017

Que se passe-t-il quand un colon israélien attaque un rabbin qui protège des Palestiniens ?

Le jeune colon qui a agressé au couteau et avec des pierres le rabbin Arik Ascherman, fondateur des Rabbins pour les Droits de l’Homme, alors qu’il aidait des Palestiniens à récolter leurs olives en Cisjordanie occupée, vient d’être jugé pour cette attaque qui remonte à octobre 2015. Devinez de quoi il a écopé ?

Une agression bien plus grave que celle de Ahed Tamimi et bien d’autres adolescents palestiniens condamnés à de lourdes peines, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous.

Un colon qui n’est plus un bébé — il est né en 1998 et avait donc 17 ans au moment de l’agression— et qui frappe un homme âgé qui ne lui a rien fait. Sentence : 150 heures de travaux d’intérêt général !!!

La juge Sharon Halevy a dit pour la défense de ce colon désormais majeur, qu’il avait "de bonnes chances de réhabilitation" et qu’"il serait dommage de le priver de service militaire".

Les colons de la colonie d’Itamar, agressent depuis de nombreuses années les Palestiniens des villages aux alentours de Naplouse, et notamment au moment de la récolte des olives, où ils déboulent de leurs hauteurs pour les empêcher de les cueillir. Il faut donc à chaque fois des volontaires pour aller les protéger. L’association israélienne des Rabbins pour le Droits de l’Homme, participe depuis longtemps à cette protection. Ses membres sont donc également agressés.

Mais que valent les commandements de la religion pour ces colons et pour les tribunaux israéliens qui ne cessent pourtant de mettre en avant le caractère juif de l’Etat d’Israël ? Un rabbin qui défend les droits des Palestiniens peut être roué de coups impunément.

La police auprès de laquelle le rabbin Ascherman avait porté plainte a osé écrire dans on rapport qu’il s’agissait d’une "friction entre militants de gauche et de droite pendant la récolte des olives" (sic !)

Et le ministre de l’intérieur, Arye Dery, s’est fendu d’une lettre pour le tribunal, dans laquelle il assure connaître le jeune homme personnellement et apprécier "son grand coeur". Il demande donc aux juges de lui permettre de "tourner la page".

Son avocat a pour sa part fait état de "provocations des gauchistes et des Arabes près de la colonie" pour la défense de son client.

La juge a conclu en disant que le prévenu avait "montré beaucoup d’enthousiasme à l’idée de servir dans l’armée israélienne" et que "ses tests préliminaires d’aptitude montraient sa forme physique" (re-sic !)

Il s’en sort donc avec des dommages et intérêt de 1400 dollars à payer à Arik Ascherman.

Chacun appréciera...en sachant que la jeune Ahed Tamimi, 16 ans, est en prison, pour avoir bousculé des soldats qui occupaient sa maison et qui venaient de laisser son cousin dans le coma.

Source : https://www.haaretz.com/

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9410