Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
25 décembre 2017

BDS : la chanteuse Lorde boycotte Israël

La chanteuse néo-zélandaise Lorde a annulé le concert qu’elle avait programmé à Tel-Aviv, après avoir été informée de la réalité de l’apartheid par la campagne BDS.


Lorde, 21 ans, l’une des chanteuses pop parmi les plus populaires actuellement dans le monde, avait annoncé il y a quelques jours les étapes de sa prochaine tournée mondiale, avec un spectacle en Israël au début de l’été.

Rapidement cependant, des militants néo-zélandais lui adressaient une lettre ouverte, signée notamment par Justine Sachs, une citoyenne néo-zélandaise d’origine juive, et Nadia Abou Shanab, une néo-zélandaise d’origine palestinienne.

« En vous produisant à Tel-Aviv, que vous le vouliez ou non, que vous en ayez conscience ou pas, vous servirez les intérêts du gouvernement israélien, même si vous ne dites pas un mot de politique. Et cet effet ne pourra être effacé par la meilleure des musiques ni les meilleures intentions au monde », y expliquaient les rédacteurs de la lettre.

« Message reçu ! Je viens de parler avec beaucoup de gens sur cette affaire, et toutes les options sont maintenant sur la table. Merci pour la formation. On apprend à tout âge, n’est-ce-pas ? », répondit la jeune Lorde.

Et dimanche, le producteur israélien de la chanteuse dut se rendre à l’évidence : « Nous sommes au regret d’annoncer l’annulation du concert de Lorde l’été prochain. Les personnes ayant déjà acheté leur billet ont quinze jours pour se le faire rembourser », indique la société dans un communiqué.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1260