Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
11 mai 2018

Mères et enfants embarqués dans toute la Cisjordanie. Le directeur de Human Rights Watch expulsé

Des dizaines de raids du nord au sud de la Cisjordanie et à Jérusalem Est, ont entraîné l’arrestation de dizaines de jeunes et de plusieurs mères quand celles-ci tentaient de s’opposer au kidnapping de leurs enfants, ces dernier jours. Violant l’intimité des foyers à l’aube, les soldats de l’armée la plus morale, en ont profité dans plusieurs cas pour faire main basse sur l’argent trouvé dans les maisons palestiniennes.

Près d’Hébron, les escadrons israéliens ont même cassé le bras d’une femme qui tentait de s’opposer à l’enlèvement de son fils Saed Abu Aisha.

Et ils ont ensuite emporté l’argent de la famille pour faire bonne mesure.

Des dizaines d’autres personnes ont été arrêtées à Qalqilya, à Naplouse, à Issawiya, à Salfit, y compris des prisonniers qui avaient été libérés, comme Omar al-Shuli et Ayed Dudin.

Pas étonnant, dans ce contexte, qu’Israël ait expulsé le directeur régional de Human Rights Watch (HRW), Omar Shakir, basé à Jérusalem et accusé de soutenir la campagne BDS.

En vérité, Israël ne veut pas de témoins encombrants et va de plus en loin dans l’expulsion des membres des ONG de défense des droits humains.

HRW avait accusé Israël en avril dernier de tuer volontairement des manifestants non armés à Gaza et avait demandé à la CPI d’ouvrir une enquête sur ces crimes.

Exit Human Rights Watch. Il n’y a rien à voir, circulez !

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9180