Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
25 mai 2018

BDS : L’orchestre de Philadelphie à nouveau interrompu à Bruxelles

Les musiciens américains qui vont se rendre en tournée en Israël au début juin, ont été accueillis ce jeudi à Bruxelles par des manifestants qui se sont indignés à l’extérieur, comme à l’intérieur du concert, de cette absence d’éthique consistant à aller cautionner l’occupation, la colonisation, l’apartheid et les massacres israéliens.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

"Ce jeudi 24 mai, des activistes BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) ont interrompu un concert de l’orchestre de Philadelphie en criant « Boycott Israël, Free Palestine » tout en brandissant une banderole avec un message adressé aux musiciens « You are complicit in crimes » (« Vous êtes complices de crimes »). Qui plus est, avant le concert, un millier de « faux » programmes dénonçant le soutien de l’orchestre à la politique raciste et criminelle de l’Etat d’Israël ont été distribués.

A travers leur tournée-mission depuis les Etats-Unis, en l’Europe et vers un endroit qui commémore sept décennies d’épuration ethnique, d’apartheid et de haine – c’est-à-dire en Israël – l’orchestre de Philadelphie se rend directement complice et acteur de la politique raciste et criminelle de l’Etat israélien. En effet, cette tournée-mission a honteusement été planifiée en coordination avec le gouvernement israélien, et leur itinéraire est parsemé d’investissements militaires. Arrivé à destination, non seulement l’orchestre s’affichera à trois fois dans le programme officiel de célébration des 70 ans de l’Etat d’Israël – et donc participera au blanchiment des nombreux crimes israéliens – ; mais il ira aussi à la rencontre de soldats israéliens pour promouvoir la musique au sein de cette armée.

Avant d’entamer leur voyage, depuis Philadelphie, les musiciens ont ignoré les appels à se désengager de leur mission assassine en Israël de la part d’une douzaine d’organisations de justice sociale associées à plus d’une centaine de musiciens, écrivains, universitaires et autres personnalités internationales. C’est pourquoi un groupe d’individus ont décidé de poursuivre cette campagne à Bruxelles et d’intervenir lors de leur concert inaugural à Bruxelles (Bozar).

En ignorant la voix de la société civile palestinienne qui – en vertu du Droit International et de la Déclaration Universelle des Droits Humains – appelle pacifiquement depuis 2005 à des initiatives de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) à l’égard de l’Etat d’Israël, l’orchestre de Philadelphie se porte garant de la politique d’un Etat criminel.

Le mouvement BDS vise trois objectifs : (1) la fin de la colonisation en Cisjordanie, (2) un terme aux politiques de discrimination raciale et d’oppression systématique du peuple palestinien – ces deux pratiques étant au coeur-même de la définition juridique du crime d’apartheid – ; et (3) le respect des droits des réfugiés palestiniens tels que garantis par l’ONU, dont le droit au retour.

« C’est au nom de la liberté, de la paix, de l’égalité et de la justice que nous soutenons l’appel international BDS et que nous nous indignons de la venue de cette institution musicale ! », commente une activiste une heure après sa sortie du Bozar.

http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/incident-a-bozar-un-concert-interrompu-par-deux-activistes-pro-palestiniens-5b070a13553291b8013b7a7b

http://www.philly.com/philly/entertainment/arts/philadelphia-orchestra-israel-trip-brussels-protest-20180524.html

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9130