Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
6 juin 2018

BDS : le match Israël/Argentine en passe d’être annulé !

Le match contre Israël, que l’équipe de football d’Argentine devait jouer samedi à Jérusalem dans le cadre de sa préparation à la prochaine coupe du monde en Russie, est en passe d’être annulé, rapportent mardi plusieurs médias argentins et israéliens. Netanyahou, en panique, a d’ailleurs passé sa soirée au téléphone (depuis Paris) avec le président de l’Argentine pour tenter d’arranger l’affaire.

Le grand quotidien argentin Clarin d’une part, et le grand quotidien israélien Yiediot Ahronot d’autre part, écrivent que la cause est entendue : l’équipe d’Argentine, qui continuait de s’entraîner mardi à Barcelone, ne prendra pas l’avion pour Israël, pas plus la star Lionel Messi que ses coéquipiers.


La propagande israélienne –qui a très probablement versé des millions pour faire venir les Argentins- mise gros sur la venue de Messi, pas le Messie mais presque, claironnant que l’attaquant ira même tenter de se faire pardonner ses pêchés en priant, kippa vissée sur le crâne, au Mur des Lamentations. Buzz planétaire garanti, escomptent les dirigeants d’Israël.

L’annulation annoncée tient apparemment à une série de facteurs, au premier rang desquels une leçon de morale administrée mardi par des militants espagnols de la solidarité avec la Palestine aux footballeurs argentins, sur la signification politique d’un tel déplacement au pays de l’apartheid.


(les militants haranguant les joueurs, mardi au centre d’entrainement)
« Messi, n’y va pas ! » : une trentaine de défenseurs des droits du peuple palestinien sont arrivés mardi matin au camp d’entraînement des Argentins, qui est celui du célèbre « Barça » le Football Club de Barcelone où brille justement le numéro 10 de la sélection sud-américaine.

Brandissant des maillots tachés de sang, les militants ont demandé aux footballeurs de ne pas « blanchir les crimes israéliens » en disputant une telle rencontre. Ils ont aussi rappelé aux joueurs que leur aîné, l’autre idole du football argentin, Diego Maradona, avait clairement pris position contre l’occupation coloniale de la Palestine.

Outre la manifestation de mardi au Centre d’entraînement de Barcelone, de nombreuses voix se sont élevées ces derniers jours en Argentine, ainsi que dans d’autres pays en Amérique Latine, en Espagne, et bien entendu aussi en Palestine, contre l’opération de blanchiment projetée.

Les explications données à des joueurs largement ignorants de la situation au Proche-Orient ont eu un impact très important, estime le quotidien Clarin. « Et mardi soir, la décision a été confirmée à Barcelone : le match est suspendu ».

« Suspendu » ? Cela augure mal en effet de la suite, quand on sait que plusieurs joueurs avaient déjà fait part de leurs réticences à effectuer un déplacement en Israël, alors que le Mondial commence pour eux dès le 16 juin à Moscou, et qu’après avoir changé d’hémisphère, ils préféraient finir leur préparation à Barcelone., plutôt que de faire des milliers de kilomètres pour une rencontre sans enjeu.


(la campagne palestinienne contre le scandale)
En outre, pour être en mesure de disputer à Jérusalem son match de samedi dans des conditions physiques correctes, la sélection argentine ne devrait pas s’envoler de Barcelone plus tard que jeudi matin. Avec une « suspension » mardi soir, cela laisse effectivement assez peu de temps à Netanyahou et à sa bande pour inverser la vapeur. Netanyahou, qui était à Paris à la (troisième) invitation de son dévoué Macron, a d’ailleurs passé une partie de sa soirée à tenter de convaincre au téléphone le président argentin de "sauver le match". Mais selon Clarin, ce dernier lui aurait répondu que la décision "d’annulation" était "malheureusement" du ressort de la Fédération de football, et qu’il n’y pouvait pas grand-chose.

Pourtant, comme dit l’adage, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Et avec de grosses poignées de dollars, on peut faire pas mal de choses, en ce bas-monde.


Sources :
https://www.clarin.com/deportes/mundial-2018/argentina-israel-suspendido-amistoso-jerusalen_0_ryvceOEgQ.html
https://www.clarin.com/politica/netanyahu-llamo-macri-pidio-intercediera-reactive-amistoso-jerusalen_0_r1_H2FVl7.html
https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5279594,00.html
(NOTE : cet article a été rédigé mardi soir ; depuis, l’annulation a été officiellement confirmée, voir notre nouvel article http://www.europalestine.com/spip.php?article14365)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9450