Accueil > Actualités

L’ONU accuse Israël de répandre des déchets nucléaires radioactifs sur les hauteurs du Golan (territoire syrien occupé)

mardi 26 février 2019

Un rapport du secrétariat général des Nations-Unies, rendu public lundi, accuse Israël d’enfouir des substances radioactives dans pas moins de 20 zones –habitées par des autochtones, pas des colons - du plateau du Golan, territoire syrien conquis en 1967 puis annexé par le régime colonial.


(des Druzes du Golan manifestent contre l’occupation israélienne de leur pays)

« Ces pratiques mettent en danger la vie et la santé de citoyens dans ce territoire syrien occupé, et représentent une grave violation de la IVème Convention de Genève », précise le rapport du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, divulgué à l’ouverture à Genève de la 40ème session du Conseil des Droits de l’Homme des Nations-Unies (UNHRC).

Le rapport onusien confirme parallèlement les accusations portées contre Israël pour son soutien à des groupes terroristes tel que le Front al Nusrah, une excroissance d’al-Qaïda qui opère contre le régime syrien.

Israël « fournit un soutien logistique à des groupes terroristes », tels al Nusrah, et les alimente « en armes, en munitions, en argent et en soins médicaux, dans le but de terroriser la population locale, aux abords de la ligne de cessez-le-feu » (la ligne de cessez-le-feu est celle qui sépare le plateau du Golan occupé du reste du territoire de la Syrie, NDLR).

Le rapport sur les agissements d’Israël dans le Golan doit être discuté à Genève le 18 mars prochain.

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU doit aussi, théoriquement, présenter enfin la liste des entreprises, israéliennes ou étrangères, qui profitent de l’occupation des territoires palestiniens conquis en 1967 par Israël. Mais rien n’indique que ce sera effectivement le cas.

On rappelle qu’Israël est le seul régime détenteur d’armes nucléaires au Moyen-Orient. Son arsenal se compose de plusieurs centaines d’ogives nucléaires.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0