Accueil > Actualités

Hébron : commemoration du massacre de la mosquée Ibrahim (Photos)

samedi 23 février 2019

Personne ne pourra oublier à Hébron le massacre perpétré, il y a 25 ans, par le colon Baruch Goldstein, qui a assassiné 29 Palestiniens en prière dans la Mosquée Ibrahim, en blessant 120 autres, le 25 février 2014.


Sur les pancartes : "virez les colons, pas le TIPH

Ce terroriste, fervent admirateur du fasciste Meir Kahane, dont se réclame en France la LDJ, est fêté chaque année par les colons d’Hébron, pour l’"exploit" qu’il a commis il y a 25 ans.

C’est à la suite de cet attentat, qu’ Izhak Rabin, celui qu’on nous présente comme un "grand homme de paix", avait bouclé la population palestinienne d’Hébron, et envoyé davantage de soldats pour permettre aux colons fanatiques d’Hébron de poursuivre leurs atrocités, au lieu de les faire évacuer de cette ville palestiniennes.

C’est depuis cette date qu’une partie de la ville, dont la grande rue Shuhada est fermée à la population palestinienne qui ne cesse de réclamer sa réouverture.

Ce terroriste, fervent admirateur du fasciste Meir Kahane, dont se réclame en France la LDJ, est fêté chaque année par les colons d’Hébron, pour l’"exploit" qu’il a commis il y a 25 ans.

C’est à la suite de cet attentat, qu’ Izhak Rabin, celui qu’on nous présente comme un "grand homme de paix", avait bouclé la population palestinienne d’Hébron, et envoyé davantage de soldats pour permettre aux colons fanatiques d’Hébron de poursuivre leurs atrocités, au lieu de les faire évacuer de cette ville palestiniennes.

C’est depuis cette date qu’une partie de la ville, dont la grande rue Shuhada est fermée à la population palestinienne qui ne cesse de réclamer sa réouverture.
Mais là encore, la seule réponse obtenue a été l’annonce du retrait des forces d’interposition internationales, qui étaient chargées de rapporter la réalité de la situation sur place.

Ce vendredi, des dizaines de militants ont donc manifesté contre ce retrait et pour la réouverture de leur rue, et se sont bien entendu heurté aux balles et aux gaz lacrymogène de l’armée d’occupation.

Quelques rabbins qui se revendiquent antisionistes, ont protesté avec les Palestiniens. (Mais que fait le CRIF ?)

Sur la pancarte : "L’État sioniste ne représente pas les Juifs et le judaïsme"

Source Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0