Accueil > Actualités

La résistance des Palestiniens et militants internationaux. La sauvagerie de l’occupant. (Vidéo)

mercredi 24 juillet 2019

Les Palestiniens ont courageusement tenté de résister aux 800 policiers et soldats de l’occupation venus les déloger et démolir leurs habitations de Sur Bahir à Jérusalem-Est, ce lundi, comme on peut le voir dans cette vidéo impressionnante transmise par ISM (International Solidarity Movement).

Dix immeubles ont été détruits aux explosifs et aux bulldozers, tandis que des familles palestiniennes, soutenus par de courageux militants internationaux, tentaient de se barricader à l’intérieur de leur logement.

Certains Palestiniens et Britanniques hospitalisés ont été frappés à coups de crosses tandis qu’ils descendaient les escaliers de leur immeuble, d’autres ont été traînés par les cheveux, menottés de manière tellement serrée que des poignets ont été fracturés, l’une a été étranglée avec son foulard, aspergés abondamment de gaz lacrymo, et deux ont même été blessés par balles, indique ISM.

Les militants internationaux, dont certains Français et Américains participaient à un sit-in dans la maison d’Ismail Obeidi à Wadi al-Hummus pour tenter d’empêcher sa démolition, alors qu’il a eu tant de mal à la construire.

“Nous étions des civils non armés menant une action non violente, et nous n’en revenons pas d’une telle violence sauvage, y compris une fois que nous avions cessé toute résistance. Je n’ai jamais vu cela dans un aucun autre pays", témoigne Bethany Rielly, l’une des militantes d’ISM hospitalisée avec des fractures à la nuque.

Des militants espagnols, britanniques et hongrois qui tentaient de protéger une autre maison, celle de Ghaleb Abu Hadwan, de ses quatre filles, de son fils et de son grand-père, témoignent de la même sauvagerie à l’encontre de toute la famille, y compris le grand-père jeté à terre et cogné.

Et pendant ce temps, une vidéo circule largement, montrant des soldats en train d’observer les démolitions de maisons palestiniennes, de compter les explosions et de s’en réjouir...

Si on ne boycotte pas Israël, que fait-on ?

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0