Accueil > Actualités

Soutien à Maya et Roman, deux jeunes refuzniks israéliens emprisonnés !

vendredi 2 août 2019

La jeune Maya Brand-Feigenbaum, 18 ans, et Roman Levin, 20 ans, méritent tout notre respect et notre soutien, car ils sont emprisonnés pour refus de servir dans l’armée israélienne, une armée d’occupation. Leurs déclarations publiques sont importantes, n’en déplaisent au CRIF, Monde Juif, et Consorts.


Maya : "Je pense que refuser la conscription est la meilleure manière, et la plus efficace de promouvoir la lutte contre la guerre et la fin de l’occupation".

"Mon coeur est avec mes amis palestiniens qui vivent dans la crainte et l’insécurité de manière constante.
Mon coeur est avec les enfants palestiniens qui sont en détention, loin de leurs parents, et soumis à des traitements inhumains qui bafouent leur dignité.
Mon coeur est avec tous ces civils innocents qui ont été tués pour avoir manifesté de manière non violente pour leur liberté.
Je proteste contre l’humiliation imposée à une population qui veut vivre libre mais qui doit subir les checkpoints tous les jours.
Je proteste contre tous les crimes de guerre commis en sous-main, et couverts par le silence.
En solidarité avec mes amis palestiniens qui résistent de manière non violente, moi aussi je m’engage dans une action non violente pour faire cesser l’occupation, qui nuit aux intérêts de tous les habitants de cette terre, qu’ils soient juifs, musulmans ou chrétiens.
Je ne peux pas faire partie d’une armée qui viole les droits fondamentaux de mes frères et soeurs palestiniens.
Des décennies de domination d’un autre peuple n’assurent pas la sécurité d’Israël, bien au contraire."

Maya a rejoint Roman Levin, 20 ans, autre objecteur de conscience qui est déjà en prison depuis plus de deux mois pour les mêmes raisons.

Mais Roman avait déjà effectué 18 mois de service (sur les 36 obligatoires), en tant que conducteur de camion, quand il a décidé d’arrêter, en raison de "la politique d’occupation, d’oppression et d’inégalité menée par l’armée israélienne".

"En tant que conducteur de camion, j’ai souvent traversé les territoires occupés, et je me suis rendu compte que l’armée ne servait pas nos intérêts. Par ailleurs, j’ai été particulièrement choqué par les assassinats répétés de manifestants à Gaza. Et la loi d’apartheid sur l’Etat-Nation a fini de m’éclairer. On ne peut pas à la fois s’opposer à l’occupation, au racisme et au système capitaliste, et en même temps servir dans une armée qui les préserve".

Pour leur envoyer un message de soutien, merci écrire ici : https://bit.ly/2MAwOjc

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Adam Keller. Gush Shalom

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0