Accueil > Actualités

Encore des morts et des blessés parmi les manifestants à Gaza

samedi 3 août 2019

Cette semaine un Palestinien de Gaza a été tué et 49 autres blessés, dont 24 par balles, victimes de l’armée d’occupation israélienne. L’héroïsme des résistants palestiniens n’a d’égal que la sauvagerie et la lâcheté des occupants.

Hani Abu Salah a été tué, alors qu’il aurait réussi à franchir le grillage qui maintient 2 millions de personnes dans le camp de concentration de Gaza.

Son frère Fawdi, bien qu’handicapé, avait été assassiné par la même armée, il y a 14 mois, alors qu’il manifestait contre le blocus de Gaza.

La semaine dernière, un autre manifestant était tué et 56 autres blessés à la "frontière" de Gaza, dont 22 avaient moins de 17 ans.

Selon un bilan général, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 420 Palestiniens pendant le seul mois de juillet dernier, dont 62 enfants, 10 femmes et un membre du conseil législatif palestinien, indique le Centre d’études des prisonniers de Palestine.

Parmi ces enfants, plusieurs avaient moins de 7 ans, comme Muhammad Elayyan (4 ans) et Qais Obeid (6 ans), accusés d’avoir jeté des pierres sur des véhicules de l’armée israélienne, ainsi que la petite Malak Sider, 6 ans, accusée de "harceler les colons", lors d’un raid israélien à son domicile.

Fathiyyeh Barghouthi, une femme âgée de 63 ans, a été arrêtée alors qu’elle rentrait de Jordanie et interrogée pendant six heures.
D’autres femmes et mineures ont également été arrêtées pour leurs liens de parenté avec des Palestiniens emprisonnés ou tués.

Source : Haaretz et qudsnen.co

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0