Accueil > Actualités

Démolitions de maisons palestiniennes : elles s’accélèrent en Israël aussi

mercredi 6 mars 2019

Les démolitions de maisons palestiniennes par Israël ne concernent pas que Jérusalem et la Cisjordanie : elles s’accélèrent aussi en Israël, à l’encontre de familles arabes.

A Lod, la semaine dernière, les 11 membres d’une même famille se sont retrouvés à la rue en l’espace d’une heure, après l’entrée en action de bulldozers accompagnés d’une multitude de policiers armés jusqu’aux dents.

Mardi, c’est dans le village d’al-Kabiyeh, près de Haïfa (nord du pays) que deux maisons ont été détruites selon le même procédé.

Le prétexte est toujours le même : construction sans permis. Sauf que… lorsqu’il s’agit de la minorité palestinienne du pays, Israël maintient sa volonté de nettoyage ethnique, en n’accordant presque jamais les autorisations.

Dans un rapport datant de 2015, l’ONG Adalah a ainsi établi que :"seulement 4,6% des nouvelles maisons construites en Israël se trouvent dans les villes et villages palestiniens, en dépit du fait que les Palestiniens représentent plus de 20% de la population ». Rien n’indique que la situation se soit améliorée depuis, au contraire.

Quant aux colons juifs de Jérusalem-est occupée et de Cisjordanie, qui sont entre 500.000 et 600.000, 4 fois plus de permis de construire leur sont délivrés, alors qu’ils sont 3 fois moins nombreux que les Palestiniens citoyens d’Israël.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0