Accueil > Actualités

Israël, refuge de délinquants et criminels français

mercredi 25 septembre 2019

Un nouveau cas illustrant le rôle d’Israël comme refuge pour les délinquants et criminels de nationalité française, pourvu qu’ils y soient reconnus comme « juifs », vient d’être révélé.

Il concerne le nommé Eddie Abittan, condamné à 6 ans de prison ferme dans l’affaire de la gigantesque escroquerie à la TVA sur les « droits à polluer », et qui fait l’objet de mandats d’arrêt internationaux émis par la justice française.

L’ensemble de ces escroqueries, principalement réalisées par des réseaux français et franco-israéliens, porte sur des milliards d’euros, la part d’Abittan étant de 150 millions d’euros, jamais retrouvés.

Le délinquant, qui a trouvé refuge en Israël, ne s’inquiète pas pour autant. Convaincu de son impunité, il a ainsi fait son apparition samedi soir à la télévision, où il était venu encourager son épouse, concurrente du concours culinaire MasterChef.

(L’émission de télé est destinée à un public israélien, mais Mme et M. Abittan ont encore semble-t-il des difficultés avec l’hébreu, et s’expriment en français : « ça sent bon, chérie, ça sent bon », dit le mari à son épouse)

Les animateurs de l’émission avaient présenté l’individu invité sur leur plateau comme un « homme d’affaires », ce qui n’est évidemment pas faux.

Las ! Une journaliste israélienne, qui avait eu à couvrir l’affaire de l’’escroquerie (dite également « escroquerie à la taxe carbone ») a reconnu Abittan à l’écran, et a rendu la chose publique.

Cette révélation « devrait immanquablement susciter la curiosité des autorités françaises », veut croire le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi. Pas sûr.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0