Accueil > Actualités

Détention administrative : Ahmed Ghannam suspend sa grève de la faim

jeudi 24 octobre 2019

Ahmed Ghannam vient d’arrêter sa grève de la faim qui a duré 102 jours (!) après avoir obtenu une date pour sa sortie de prison, fixée à la fin de cette année.
Cinq autre Palestinien(ne)s poursuivent leur grève de la faim pour les mêmes raisons : ils/elles sont incarcérés sans inculpation, sans jugement et sans aucune date concernant leur libération.


Ahmed Ghannam avant sa grève de la faim de 102 jours

Ce palestinien de Dura (région d’Hébron, a obtenu satisfaction au péril de sa vie.
Il a également obtenu qu’en attendant sa libération, sa famille puisse lui rendre visite dans la prison d’Ofer (Cisjordanie occupée) où il est en "détention administrative", une procédure totalement illégale, mais qui n’a pas l’air de gêner les "grandes démocraties".

Cinq autre Palestiniens, dans la même situation, poursuivent leur grève de la faim, dont Heba Labadi, palestino-jordanienne, emprisonnée et torturée depuis deux mois sans la moindre inculpation.

MAIS QUE FAIT LA JORDANIE ?

Heba a la nationalité jordanienne et c’est en quittant la Jordanie par le Pont Allenby pour se rendre à un mariage en Cisjordanie qu’elle a été arrêtée, puis emprisonnée.

Mais la Jordanie ne semble pas s’agiter beaucoup pour faire libérer Heba.

-  Interpellons l’ambassadeur de Jordanie en Franc,, Makram Mustafa Queisi. à ce sujet !

TEL : (+33) 1 55.62.00.00 (ouvert de 9 H à 15 H)

FAX : (+33) 1 55.62.00.06

E-mail : amjo.paris chez wanadoo.fr

Adresse postale : Ambassade de Jordanie, 80 boulevard Maurice Barres.
92200 Neuilly-sur-Seine

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0