Accueil > Actualités

Kamel Daoud, "grand défenseur de la femme musulmane", condamné pour coups et blessures contre sa femme !

jeudi 24 octobre 2019

Cet "intellectuel" chouchouté par nos plateaux de télévision et qui passe son temps à alimenter les préjugés anti-musulmans, vient d’être été condamné par le tribunal d’Oran à trois mois de prison avec sursis pour coups et blessures volontaires à l’encontre de son ex-épouse. Ci-dessous la relation que font le site Algérie toute heure et Oumma.com à ce propos.

Quand Kamel Daoud dénonce la situation des femmes musulmanes...

"Erigé en intellectuel éclairé par les salons feutrés du parisianisme, l’auteur et chroniqueur algérien Kamel Daoud, ce grand donneur de leçons et défenseur de la dignité de la femme… musulmane, s’avère être beaucoup moins soucieux de l’intégrité physique et morale de la gent féminine dans l’intimité de son foyer… Qui l’eût cru ?!

Le masque de ce parangon de vertu semble s’être fissuré de toutes parts. Celui, à qui les médias sous influence offraient complaisamment une tribune pour alimenter les préjugés anti-musulmans déjà très largement répandus, a été condamné par le tribunal d’Oran à trois mois de prison avec sursis pour coups et blessures volontaires à l’encontre de son ex-épouse, dénommée L.H.N. Une peine assortie d’une amende de 20 000 Dinars Algériens.

Le site Algérie toute heure, qui rapporte l’information, a publié les actes de procédure et la décision de la justice (cf le site d’Oumma.com)

Son image iconique d’émancipateur des musulmans ayant été atomisée, Kamel Daoud aura du mal à continuer de jouer l’indignation, devant les caméras, pour complaire à ses ventriloques du Tout-Paris politico-médiatico-mondain.

Il lui sera désormais difficile de vouer aux gémonies les sociétés arabo-musulmanes, notamment algérienne, et de s’insurger contre le sexisme, le patriarcat et la soumission de la femme qui y règnent."

Source : https://oumma.com/kamel-daoud-condamne-en-algerie-pour-coups-et-blessures-contre-sa-femme/

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0