Accueil > Actualités

Gaza : Suspension des Marches du Retour jusqu’au 30 mars prochain et appel à la mobilisation internationale

lundi 30 décembre 2019

Le Comité d’organisation des Marches du Retour et pour la levée du blocus de Gaza, annonce qu’il suspend provisoirement les manifestations du vendredi à Gaza, mais nous appelle à une forte mobilisation pour la levée du siège de Gaza, et pour obtenir des sanctions contre les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par Israël.


Alors que les Palestiniens commémorent ces jours-ci le onzième anniversaire de l’agression israélienne de fin décembre 2008 contre la population civile, un carnage israélien qui a fait 1470 morts et des milliers de blessés pendant 23 jours de massacres dénommés "Opération Plomb durci" par l’occupant,
le "Legal and International Advocacy Committee", demande à ce que l’on n’oublie pas les 316 manifestants assassinés lors de manifestations pacifiques depuis le 30 mars 2018.

"La Cour Pénale Internationale qui a reçu des dossiers de plaintes documentés doit aussi demander des comptes à Israel, concernant ces 316 victimes gazaoues, dont 62 enfants (parmi lesquels 9 étaient handicapés) , deux femmes 4 secouristes et 2 journalistes".

"Sans oublier les 35 703 blessés dont plus de la moitié ont du être hospitalisés, et incluant 4987 enfants et 864 femmes. Rappelons que près de 10.000 blessés l’ont été par balles et que 185 Palestiniens ont été amputés d’au moins un membre à la sites de ces blessures.

"Nous comptons reprendre nos marches le 30 mars 2020, à l’occasion de l’anniversaire de la Journée de la Terre", indique le Comité, qui réaffirme qu’Israël viole en permanence le droit internationale et les droits humains tels qu’exposés par le Statut de Rome, de la CPI, par les résolutions de l’ONU et la Quatrième Convention de Genève.

- Nous appelons toutes les institutions gardiennes du droit international à remplir leur mission éthique et à prendre leurs responsabilités.

- Nous appelons la population civile palestinienne à restaurer l’unité nationale et à formuler une stratégie nationale capable de s’opposer aux plans américano-israéliens d’annexion de nos terres.

- Nous appelons le président et le gouvernement palestiniens à lever les mesures punitives qui pèsent sur Gaza, à stopper les discriminations fondées sur une base géographique et à populariser le modèle des grandes marches du retour et de la résistance populaire dans toute la Palestine.

- Nous appelons la communauté internationale à faire pression sur la puissance occupante pour qu’elle lève le blocus de Gaza, qu’elle cesse de bafouer les droits des prisonniers palestiniens dans les prisons de l’occupant, et qu’elle mette un terme aux crimes de colonisation et d’annexion en Cisjordanie, ainsi qu’à la discrimination raciale qui sévit contre les Palestiniens de 48, et à la judaïsation de Jérusalem Est. Qu’elle fasse également appliquer le droit au retour et aux compensations pour les réfugiés, tel qui l’est inscrit dans le résolution 194 de l’ONU.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Communiqué de presse du Comité national d’organisation des Marches du retour.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0