Accueil > Actualités

Israel : Macron essaie de jouer sur tous les tableaux

mercredi 22 janvier 2020

Après une déclaration sur l’antisionisme qui a dû moyennement satisfaire les supporters de la colonisation, et des sondages qui le donnaient au plus bas tant dans l’opinion publique israélienne que palestinienne, Macron a voulu marcher dans les pas de Chirac...

Macron est très sollicité par le lobby israélien et il ne ménage pas ses efforts pour lui être agréable, mais il ne faut pas "pousser mémère dans les orties".

Le président français, qui n’est récompensé ni par le CRIF, ni par Netanyahou, pour ses bons et loyaux services, s’est rebiffé aujourd’hui à Jérusalem, exactement au même endroit que Chirac, et pour la même raison, comme le signale l’Afp :

"Une dispute a opposé le 22 janvier Emmanuel Macron à la police israélienne, alors qu’il s’apprêtait à entrer dans la basilique Sainte-Anne, à Jérusalem (qui appartient à la France). Du déjà vu ? En effet, c’est aussi ce qu’il s’est passé lors de la visite de Jacques Chirac en Israël en 1996. "

- Traduction :

​« Tout le monde connaît les règles. Je n’ai pas aimé ce que vous avez fait en face de moi. Sortez, s’il vous plaît », déclare Macron. "Personne ne doit provoquer personne. Les règles sont restées les mêmes depuis des siècles. Alors du calme, et vous sortez", dit-il en refusant, tout comme l’avait fait Chirac, que des membres des forces de sécurité israéliennes entrent armés dans la basilique .

Quant à la déclaration de Macron ce mercredi matin sur l’antisionisme, elle a dû également laisser perplexes les tenants de l’apartheid, car dire qu’il faut refuser "la négation de l’existence d’Israël en tant qu’Etat" ... c’est un peu court, jeune homme !

En effet, qui nie l’existence de l’Etat d’Israel ?

Parler de l’Etat d’apartheid ou de l’Etat colonial, ou de l’Etat raciste, en parlant d’Israël, c’est bien reconnaître que cet Etat existe, non ?

En tout cas, pour gagner des voix aux élections sur ce sujet, il faudra d’abord que le gouvernement Macron mette un terme à sa collaboration militaire, commerciale, culturelle, scientifique avec... cet Etat !

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0