Accueil > Actualités

Trois adolescents palestiniens tués pour avoir tenté de sortir du camp de concentration de Gaza

jeudi 23 janvier 2020

Pendant que les 40 chefs de gouvernements allaient faire leur "devoir de mémoire" en Israël, concernant les Juifs exterminés par des Européens à Auschwitz (qui ne se trouve pas en Israël, que l’on sache...), Israël assassinait trois adolescents de Gaza ayant tenté de s’enfuir du camp de concentration de Gaza, dans le silence total de ces mêmes dirigeants.


Muhammad Hani Abu Mandil, Salem Ana’ami, et Mahmoud Said, âgés de 16 à 18 ans, ont été froidement "abattus" comme disent les médias israéliens, parce qu’ils avaient réussi à faire une trouée dans la "barrière" qui délimite le camp de Gaza et à pénétrer de 400 m à l’extérieur.

Surpris par des soldats de l’occupation, ils auraient lancé deux "grenades à main improvisées", selon l’armée, sans faire la moindre victime, ce qui n’a pas empêché cette dernière de les assassiner froidement.

Oui, Israël est bien un Etat, un Etat terroriste, qui maintient à sa "frontière" (la zone "tampon" créée par Israel se trouve sur les terres palestiniennes) un camp de concentration où la population se meurt à petit feu. Mais concernant ce camp, où sont concentrés 2 millions de femmes d’hommes et d’enfants (la moitié de la population a moins de 18 ans) privés de tout, pas le moindre sondage, pas la moindre protestation...

Source : Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0