CAPJPO - EuroPalestine

Le festival de Jazz de la Mer Rouge sans Stanley Jordan

lundi 14 janvier 2013
Enregistrer au format PDF   Version imprimable de cet article Version imprimable        

Stanley Jordan, le grand guitariste de jazz américain, s’est retiré du festival de jazz qui se tiendra à Eilat du 17 au 19 janvier.

Après de nombreuses hésitations et une consultation de ses fans sur facebook pendant plusieurs semaines, Stanley Jordan a été convaincu de ne pas rendre un service à la paix en allant jouer au pays de l’apartheid israélien.

Après avoir pensé qu’on ne peut mélanger musique et politique, puis proposé d’aller jouer à Eilat mais de lever des fonds parallèlement pour la Palestine, Stanley Jordan, malgré un tir de barrage intense du lobby israélien, a compris le message transmis tant par les Palestiniens que les opposants israéliens de la campagne « Boycott de l’Intérieur ».

Comme pour l’Afrique du Sud de l’Apartheid, il ne peut cautionner le racisme israélien, une politique consistant à priver de tout les Palestiniens, y compris de musique et de culture.

L’attaque meurtrière de novembre sur la bande de Gaza a été l’argument final.

Merci Stanley Jordan.

CAPJPO-EuroPalestine


Accueil du site |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Pour agir  Suivre la vie du site BOYCOTT   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.23 + AHUNTSIC

Creative Commons License