CAPJPO - EuroPalestine

Résistance populaire face aux barrages israéliens

mercredi 16 janvier 2013
Enregistrer au format PDF   Version imprimable de cet article Version imprimable        

Le blocus militaire au service des colons mis en échec par une action directe du Comité Populaire de la Cisjordanie du Sud.

Constitué d’un ensemble de comités locaux, le Comité Populaire du Sud de la Cisjordanie a forcé un des blocus imposés par les forces d’occupation.

Mardi, à une heure et demie du matin, des militants de ce comité ont escaladé la colline conduisant au barrage de la route qui relie la ville de Sureif au village voisin Jaba.

La barrière, qui interdit l’accès à la voie réservée aux seuls colons entre le bloc de colonies de Gush Etzion et la Ligne Verte, a été imposée voilà treize ans afin de réduire la mobilité des Palestiniens résidant dans cette zone. Ce barrage leur a causé de multiples souffrances. Ainsi, une personne qui a besoin d’aller au village voisin pour se rendre dans une clinique ou conduire ses enfants à l’école est empêchée d’emprunter cette route. Au lieu d’un trajet de moins de cinq minutes, les résidents sont contraints de prendre une route circulaire exigeant au moins trente minutes pour aller d’un lieu à l’autre. Sinon, la personne est obligée de traverser la route à pied en portant de lourds bagages.

C’est pourquoi, après treize années de souffrances et d’obstacles aux déplacements, des membres du Comité Populaire de la Cisjordanie du Sud ont décidé d’agir en ouvrant eux-mêmes la barrière. Les militants palestiniens ont été aussitôt confrontés à deux Jeeps des soldats israéliens, qui ont pointé leurs fusils vers les protestataires pour les intimider. Ceci n’a cependant pas empêché ces derniers de chanter pour la liberté et la justice et de demander la fin de l’apartheid. Après quoi les protestataires ont poursuivi leur tentative de démontage du cadenas et des chaînes qui fermaient la grille. Au terme d’essais répétés et par un dur effort physique, ils ont finalement réussi à casser le cadenas. La barrière a été ouverte en grand et cette victoire a été célébrée – ce dont témoignent les photos jointes.

« Nous considérons ce fait comme un jalon significatif dans notre juste lutte pour la liberté et la justice. Et, inspirés par ce succès, nous poursuivrons nos actions populaires pour le droit de circuler librement sur notre terre. »

https://www.facebook.com/media/set/...

South West Bank Popular Committee

Younes Arar

+972599965272

(Traduit par Anne-Marie PERRIN pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine


Accueil du site |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site Archives actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.23 + AHUNTSIC

Creative Commons License