Accueil > Actualités

Fascisme : le nouveau parfum de la ministre israélienne Ayelet Shaked

jeudi 21 mars 2019

La ministre israélienne de la justice vient de lancer sur les réseaux sociaux son nouveau parfum "Fascisme", par le biais d’une vidéo où on la voit se vaporiser avec ce parfum, en disant : "Pour moi, il sent la démocratie". Moralité, on ne peut plus dire du mal du "sionisme", mais on peut désormais qualifier sans problème de fascistes les dirigeants israéliens !

Shaked, s’applique depuis plusieurs années à supprimer le peu d’indépendance qui restaient aux juges israéliens, en estimant que "les contraintes légales qu’ils imposent entravent la capacité de l’armée à tuer des Palestiniens"

C’est sûr que 200 manifestants palestiniens non armés assassinés en une année, en toute impunité, ce n’est pas assez pour cette fasciste, qui a promis une "révolution" contre les magistrats de la cour suprême notamment.

C’est la même ministre qui s’était distinguée pendant le massacre de l’été 2014 à Gaza, en postant sur Facebook un appel à tuer les femmes palestiniennes avant "qu’elles donnent naissance à des petits serpents".

La même parfumée au fascisme déclarait en 2017 : “Le sionisme ne continuera pas à se plier à un système de droits individuels interprété de manière universelle".

Et Shaked n’est pas un cas isolé. Il n’est qu’à voir les déclarations d’Avigdor Lieberman, de Miri Regev & Co, et savoir que le mouvement des terroristes patentés du mouvement Kahana brigue deux postes dans le prochain gouvernement israélien.

Rien d’exceptionnel non plus quand on apprend que parmi les candidats ministres au sein d’une prochaine coalition avec Benjamin Netanyahou, on trouve Baruch Marzel, colon d’Hébron dont la réputation n’est plus à faire en matière de violence contre les Palestiniens et qui réclame qu’"on se débarrasse de millions de Palestiniens".

Sans oublier Itamar Ben Gvir, un avocat qui rend régulièrement hommage à Baruch Goldstein, le colon d’Hébron qui assassina 29 hommes et enfants en prière dans la mosquée d’Ibrahim, en 1994.

Ces deux candidats ont d’ailleurs reçu la bénédiction de la Cour Suprême, que la fasciste de la justice trouve encore trop molle.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Sources : Mondoweiss et Electronic Intifada

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0