Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
20 juillet 2014

GAZA : Manifestations monstres dans le monde entier ! (Photos)

Regardez ces photos, Monsieur Hollande : il semblerait que l’importation du conflit Israël-Palestine, ne touche pas que la France....

http://mondoweiss.net/2014/07/worldwide-protest-israeli.html

  • Et merci aux villes de France qui nous ont envoyé un aperçu de leur mobilisation ce samedi :
  • 3000 manifestants à Strasbourg :
  • Manifestation spontanée à Montbeliard, avec sit-in et lecture des noms de tous les enfants assassinés par les terroristes israéliens :






  • Marseille : entre 5000 et 8000 manifestants



"le cours Lieuteau était archi-plein jusque sur les trottoirs de la Canebière jusqu’à la place de N-D du Mont, ce qui fait pas loin d’1,2 km sur 4 voies.", rapporte Roland

"Le Front de Gauche avait prêté son camion-benne sono, ce qui a permis des interventions, dont une d’une Israélienne anti-colonialiste et la lecture d’un témoignage d’un Gazaoui."

Théatre de rue également sur le vieux port pour représenter des scènes de vie en Palestine :


Après le rassemblement au Vieux Port, sous l’ombrière avec les "scènes de vie-mort", la manif a emprunté le trajet classique à partir de la Canebière, indique Roland, précisant que "La police seulement visible à proximité de la Préfecture, est restée relativement discrète."

  • A ROUBAIX :

PLUSIEURS CENTAINES DE PERSONNES RASSEMBLÉES DANS LE CALME




  • ARTICLE NAUSÉABOND DANS NORD-ECLAIR :

Ce qui n’a pas empêché la presse locale de se focaliser sur une banderole faisant le parallèle entre le sionisme et le nazisme.


TITRANT : "À Roubaix, la banderole de la honte", BRUNO RENOUL écrit :

"Comparer Israël au nazisme n’a pas semblé poser problème à grand monde, ce samedi à Roubaix. 200 personnes ont accepté de se rassembler derrière une banderole faisant de l’Etat hébreu l’égal du IIIe Reich. (...)

"Mais peut-on sérieusement comparer l’État hébreu à un État totalitaire ? Israël est une démocratie parlementaire dans laquelle des avis divergents peuvent s’exprimer. Il n’y a pas de Gestapo, pas de camps de concentration, pas de purge, et un ancien premier ministre y a récemment été condamné pour corruption. On peut l’accuser de crimes de guerre, mais en faire un égal du IIIe Reich n’est pas seulement absurde mais surtout injurieux pour les victimes du nazisme, dont les juifs ont été les cibles principales."

http://www.nordeclair.fr/debats/a-roubaix-la-banderole-de-la-honte-ia24b0n449476

Nous en avons tous marre du constant parallèle entre la persécution du peuple palestinien depuis sept décennies et le génocide des juifs par les nazis et tous leurs collaborateurs, instrumentalisé jusqu’à la nausée par le lobby israélien.

Instrumentalisation destinée à laisser penser que ce que les Juifs ont subi de la part des nazis et de leurs collaborateurs européens interdit de condamner le génocide à petit feu, la terreur, les atrocités de l’occupant israélien.

Rien n’est jamais comparable, ni le génocide des Indiens d’Amérique, ni celui des Arborigènes d’Australie, ni celui des Arméniens, ni l’extermination des Algériens colonisés, exterminés pendant 132 ans, ni le génocide à petit feu du peuple palestinien sur des bases purement racistes puisqu’il s’agit de parvenir à un Etat débarrassé de tous les non-juif, seule "race" autorisée à jouir de la plupart des droits..

Mais oser dire comme le fait ce plumitif qu’’Israël est une démocratie qui ne fait pas de camp de concentration, est une monstrueuse insanité.

Comment ce Monsieur à la plume servile appelle-t-il le fait de concentrer 1,8 million de femmes d’hommes et d’enfants sur une toute petite superficie, de fermer toutes les issues depuis près de 8 ans, de les priver d’électricité, de lumière, d’eau potable, de vivres, de médicaments, de travail, et de les bombarder à volonté, s’en qu’ils puissent s’échapper ?

Shulamit Aloni, ancienne ministre de l’éducation dans un gouvernement israélien (Parti Meretz) disait très justement :

"Il n’y a pas besoin de chambres à gaz pour perpétrer un génocide. Il y a beaucoup d’autres moyens"

Et des savants juifs israéliens comme Yeshayahou Leibowitz ont été les premier à traiter de "Néonazis" les dirigeants israéliens.

Alors, merci de demander à la rédaction en chef de Nord Eclair :

roubaix nordeclair.fr

pourquoi ses journalistes, qui sans doute n’ont jamais mis les pieds en Palestine occupée, n’ont jamais condamné ceux qui ne se gênent pas pour établir les mêmes comparaisons en parlant à longueur de temps des "nazislamistes", ou encore des "Verts, Bruns, Rouges", pour parler de ceux qui défendent les droits légitimes des Palestiniens ?

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8690