Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
1er août 2014

Israël attaque systématiquement les ambulances

Une frappe aérienne a touché une nouvelle fois une ambulance vendredi à Gaza, où l’armée israélienne s’est encore déchaînée contre le territoire, portant le nombre des tués à plus de 1.600, et celui des blessés à plus de 9.000 depuis le début des opérations bénies par François Hollande le 9 juillet.



L’infirmier Atef Zamili a été tué dans l’attaque, tandis que les sept personnes qu’il transportait dans son ambulance ont été blessées.

Il s’agit du 16ème professionnel de santé tué par l’armée israélienne depuis le début de l’assaut, et de la 13ème ambulance spécifiquement visée, selon le pointage du ministère palestinien de la santé.

MENSONGES EN SERIE SUR LE SOLDAT « KIDNAPPE »

La propagande de guerre israélienne, relayée sans vergogne par de nombreux médias, a osé au cours de la journée se plaindre de « l’enlèvement », ou encore du « kidnapping » d’un de ses soldats.

Oui vous avez bien lu : quand un soldat israélien est porté manquant, on ne peut pas le considérer comme un prisonnier des forces adverses, car les Palestiniens, pour les fascistes qui formatent et dirigent l’armée israélienne, ne peuvent être des combattants, pas même des êtres humains.

Reste encore à savoir si l’histoire du sous-lieutenant Goldin, aux mains de la résistance selon Israël, est exacte. Le Hamas n’avait pas confirmé vendredi la capture de cet homme ; il affirmait de son côté qu’une unité de la résistance, vendredi au petit matin, deux heures avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu qui a ensuite volé en éclats, s’était portée à la rencontre d’assaillants israéliens, à l’intérieur de la bande de Gaza. Dans le combat qui a suivi, des soldats israéliens ont été tués (Israël a reconnu deux morts), et d’autres blessés.

Mais pas de confirmation à ce stade, côté Hamas, de la détention d’un prisonnier nommé Goldin.

Qui dit la vérité (qui n’a de toutes façons qu’une importance très relative, au regard de la boucherie perpétrée par les terroristes israéliens) ? Jusqu’à présent, les compte-rendus palestiniens et internationaux se sont toujours révélés plus fiables, et plus confirmés, que la version israélienne des faits.

Et cela, qu’il s’agisse des attaques délibérées d’écoles des Nations-Unies (UNRWA), du taux de femmes et enfants parmi les martyrs, et même des affaires individuelles de prisonniers israéliens (comme dans le cas du soldat Shaul Oron)

Les génocidaires tuent et mentent, c’est dans leur nature.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8690