Accueil > Actualités

Facebook ferme des dizaines de faux comptes israéliens

vendredi 17 mai 2019

Facebook a annoncé jeudi la fermeture de plusieurs dizaines de faux comptes créés par une société israélienne de désinformation pour influencer des campagnes électorales un peu partout dans le monde, notamment en Afrique, Amérique Latine et sud-est Asiatique.


Nathaniel Gleicher, responsable de la cybersécurité chez Facebook, a déclaré à la presse que son entreprise avait clôturé quelque 65 comptes israéliens, 160 pages FB différentes, ainsi que des comptes Instagram (autre filiale de Facebook) émanant toutes de l’Archimedes Group, un société dite de « consulting et lobbying » ayant son siège à Tel Aviv.

Les faux comptes en question, faisant la promotion de tel ou tel politicien étranger au détriment de ses adversaires, comptaient près de 3 millions de « followers » au moment de leur fermeture, a précisé FB, qui évalue à 800.000 € (700.000 €) les sommes investies par Archimedes pour booster les faux comptes.

Le directeur général d’Archimedes, un certain Elinadav Heymann, a anciennement dirigé le bureau des « Amis européens d’Israël » auprès de l’Union européenne à Bruxelles, après avoir été « conseiller politique » au Parlement israélien, et membre des services de renseignements de l’armée de l’air israélienne.

On ne sait pas, en revanche, si Archimedes travaille pour le compte de la diplomatie israélienne, ou s’il vendait directement ses « talents » à des politiciens étrangers désireux de défaire leurs concurrents, chacun dans son pays.

On rappelle qu’en début de semaine, la société israélienne NSO Group, une autre émanation du Mossad, a été mise en cause pour avoir infecté un nombre indéterminé de téléphones des utilisateurs de la messagerie WhatsApp, autre filiale de Facebook, à travers le logiciel d’espionnage Pegasus.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0