Accueil > Actualités

Une danseuse israélienne privée de danse du ventre au Maroc

lundi 10 juin 2019

Les militants marocains pour le boycott d’Israël ont fini par avoir gain de cause. Un festival de danse organisé par une danseuse israélienne, et programmé du 3 et le 10 juin à Marrakech, a été annulé.


Les autorités locales de Marrakech ont interdit l’organisation de ce festival, en déclarant qu’il risquait de "porter atteinte à l’ordre public" et aux "sentiments religieux des Marocains"...

Un refus qui a fort contrarié Simona Gruzman, qui a essayé de contourner cette interdiction en réservant dans un autre hôtel. En vain, puisqu’elle a été recalée une seconde fois.

La danseuse a fini par abandonner, déclarant sur Facebook que "les autorités marocaines ont plié face aux pressions des islamistes". "Je suis devenue persona non grata au Maroc", a t-elle ajouté.

Pour rappel, Madame Gruzman avait organisé en 2011 un festival de danse orientale dans un hôtel à Marrakech. L’année suivante, elle n’a pas pu en organiser la 2e édition à la suite des protestations des opposants à la normalisation avec l’occupant israélien.

Source : https://www.h24info.ma

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0