Accueil > Actualités

Grande Marche à Paris le 30 mars : Soutien à la résistance palestinienne !

dimanche 17 mars 2019

Samedi 30 mars prochain, nous ne célèbrerons pas seulement la traditionnelle journée de la terre Palestinienne, mais aussi un an, jour pour jour, depuis le début des Marches du Retour héroïques et hebdomadaires dans la Bande de Gaza. Et nous vous appelons à y participer très nombreux(ses), afin d’envoyer un signe aux Palestiniens, qui se croient oubliés du monde entier.

- Parce qu’ils sont courageux, n’ayant que leurs drapeaux et leur détermination face à une armée qui tire à balles réelles sur hommes, femmes et enfants, secouristes et journalistes

- Parce que 200 d’entre eux, dont 40 enfants ont été tués et 7800 autres blessés par balles, dont 130 mutilés, pour avoir demandé à vivre libres

- Parce qu’enfermer 2 millions d’êtres humains derrière des barbelés, en les privant de tout, même de soins, est d’une barbarie sans nom

- Parce que nos dirigeants collaborent avec cet Etat d’apartheid israélien qui colonise et massacre les Palestiniens, en affichant ses théories racistes

Nous vous appelons à montrer notre solidarité à cette jeunesse, à ces mères qui ne veulent pas perdre leurs enfants un par un, mais qui n’ont aucune perspective de liberté à leur offrir, à ces pères qui se sentent impuissants devant l’angoisse et le désespoir de leurs enfants.

GRANDE MARCHE DE LA RÉPUBLIQUE A L’OPÉRA

LE SAMEDI 30 MARS

DE 14 H À 17 H 30

(AVEC UN RASSEMBLEMENT DE 14 H À 15 H A RÉPUBLIQUE, AVANT DE DÉFILER)

Premiers signataires  : CAPJPO-EuroPalestine, Droits Devant !!, Al-Rowwad, Campagne pour la libération de Georges Abdallah, Avec Naplouse, Désobeissants, ISM France, le Collectif NI Guerre ni Etat de Guerre...

Les jeunes organisateurs des Marches du Retour, qui ne réclament que l’application du droit, c’est à dire la liberté de mouvement et la résolution 194 de l’ONU qui reconnait aux réfugiés palestiniens qui le souhaitent de pouvoir retourner dans leur pays, nous lancent un appel.

"Lancez des initiatives dans un million d’endroits, en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient, au Maghreb, et dans le reste du monde, pour attirer l’attention sur notre sort, celui des Palestiniens !"

C’est ainsi que l’a formulé Salah Abdel Ati, l’un des organisateurs des Marches du Retour.

"Ne les laissez pas isoler Gaza du reste de la Palestine comme ils veulent le faire définitivement ! Nous souffrons tous de l’oppression israélienne, que nous soyons en Cisjordanie, à Jérusalem-Est, dans les geôles israéliennes ou dans le ghetto de Gaza."

"Nous avons choisi la résistance populaire pacifique, mais ils veulent absolument nous rejeter dans la violence, de la même manière qu’ ils attisent la division entre les partis, ou essaient de faire croire que les marches de Gaza sont sous le contrôle du Hamas, alors qu’elles ne le sont pas".

"Ce sont des comités de base, de la jeunesse, des femmes, qui se sont organisés eux mêmes, en se répartissant les tâches : la communication, les soins, le BDS, les réfugiés... Le Hamas ne peut que soutenir ces marches, mais ce n’est pas lui qui les organise. Le Hamas subit au contraire des pressions de toutes parts, d’Israel, de l’Egypte, du Qatar., etc, pour que ces marches cessent".

"Nous n’avons aucune envie de mourir. Nous aimons la vie et nous ne voulons pas que les jeunes perdent tout espoir. Tous ces adolescents qu’Israel essaie de briser attendent un signe de vous".

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://global.ilmanifesto.it/

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0