Accueil > Actualités

USA : Sanders envisage de déplacer l’ambassade de Jérusalem à Tel Aviv, s’il est élu

mercredi 26 février 2020

Le candidat à la présidentielle états-unienne Bernie Sanders a annoncé mardi soir qu’il envisageait, s’il est élu en novembre prochain, d’annuler la décision illégale de transfert de l’ambassade à Jérusalem prise par Trump il y a deux ans, et de ramener la représentation de son pays à Tel Aviv.

Sanders est le seul des candidats à la primaire du Parti Démocrate à avoir fait à ce jour une telle proposition ; il est également le seul à avoir appelé un chat un chat, et Netanyahou « un réactionnaire raciste ».

Sanders participait à un débat télévisé avec les autres concurrents potentiels du Républicain Donald Trump, dans le cadre de la primaire du Parti Démocrate dans l’Etat de Caroline du Sud, qui a lieu samedi.

Interrogé sur l’annulation du transfert, une commande passée par Netanyahou et honorée par Trump en 2018, Sanders a répondu qu’il s’agissait « d’une question qu’on aura effectivement besoin de prendre en considération ».

« A l’heure actuelle, nous devons malheureusement constater qu’Israël est dirigé par un réactionnaire raciste », a-t-il ajouté.

Sanders s’est ensuite empressé de rappeler qu’il était lui-même d’origine juive, qualité qu’il était « très fier » de porter, et que par ailleurs, il restait « absolument attaché à la protection de l’indépendance et de la sécurité d’Israël », à condition « de ne pas ignorer la souffrance des Palestiniens ».

Sanders avait d’autre part annoncé il y a quelques jours qu’il boycotterait le prochain congrès de l’AIPAC, le principal lobby israélien sévissant outre-Atlantique, ce qui lui a déjà valu des tombereaux d’injures.

Sanders président ? On n’en est pas là, tant s’en faut.

Il lui faudra d’abord gagner la primaire au sein du Parti Démocrate, entre autres face au magnat de la presse financière et ancien maire de New York Michael Bloomberg. Ce dernier, qui assistera au congrès de l’AIPAC, sagement assis aux premiers rangs, affirme qu’il gagnera la primaire… parce qu’il est le plus riche des candidats ! Bloomberg se vante en effet de pouvoir dépenser jusqu’à un milliard de dollars, pris sur sa fortune personnelle, pour gagner les voix des électeurs.

Et quand bien même Sanders serait le vainqueur de la primaire Démocrate, il lui faudrait encore battre Trump, qui reste pour le moment le premier choix des dirigeants du régime d’apartheid, auxquels il a tant donné. En cas d’accession à la Maison-Blanche, Il resterait enfin à Sanders à confirmer ses engagements de campagne.

On en saura un peu plus samedi soir, et surtout la semaine prochaine, à l’occasion des primaires simultanées dans 15 Etats des Etats-Unis le mardi 3 mars.

(L’inauguration de l’ambassade ; pendant ce temps, loin des caméras occidentales, les snipers israéliens assassinaient impunément à Gaza)

Rappelons que l’inauguration en grande pompe de l’ambassade états-unienne à Jérusalem, le 14 mai 2018, s’était accompagnée du massacre de plus de 60 Palestiniens désarmés par la soldatesque israélienne.

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0